Les chroniques d’Hélène

En cette rentrée 2021, j’ai à coeur de vous faire connaître certaines « Chroniques d’Hélène ». Hélène a commencé à écrire pendant le confinement et continue toujours à nous encourager en partageant son coeur de femme qui vit sa foi au sein de notre société bien agitée et tourmentée. Que de richesses & de témoignages que notre Seigneur est bon et fidèle. Je publierai une chronique par semaine.

Merci Hélène pour ton coeur et cette possibilité de faire lire tes chroniques.

Chronique d’une confinée : Souuuuuple !!! | le 17 avril 2020

Un de mes garçons avait une professeur de sciences de la vie et de la terre qui débitait ses cours comme un moulin à paroles. Il fallait tout écrire à un rythme si soutenu, que même si vous connaissiez la sténo, vous ne pouviez pas suivre ! Lorsqu’un élève osait lui demander de ralentir, elle criait d’une petite voix perchée : « Souuuuuuuple le poignet, souuuuuple ! »

!Chez nous, c’était devenu quelque chose que l’un ou l’autre criait de temps en temps, en insistant bien sur le « ouuu » du souple, histoire de rire un bon coup !

Quand je vois ce que nous vivons aujourd’hui, où les informations du jour viennent démentir celles de la veille, il semble qu’il soit encore une fois question de souplesse ! Mais ça ne me fait plus rire du tout !!!

Souuuuple dans ma tête !

Souuuuple dans mes réactions !

Souuuuuple dans mes attentes et dans mes projets !

Ne pas savoir, ne rien pouvoir planifier… toute cette incertitude demande de la souplesse, beaucoup de souplesse…

Souple… le suis-je autant que ça ? Hum… je me le demande !

C’est le moment d’être bien attachée au Seigneur, de savoir au plus profond de moi qu’Il est au-dessus de tout ! De Lui faire confiance en sachant que c’est Lui qui me porte, et que ce ne sont ni mes efforts, ni surtout mon intelligence qui vont me faire avancer.

Car pour le coup, nous sommes vraiment tous démunis et impuissants. Le contraire de la souplesse serait la raideur… voilà qui me rappelle l’histoire d’un certain peuple au cou raide… Sommes-nous bien différents en somme ? Dans la version de ma bible, il est écrit que c’était un peuple « réfractaire » (Exode 32, 9) Qasheh en hébreu : Dur, cruel, sévère, obstiné, difficile, féroce, intense, véhément, opiniâtre, raide du cou, inflexible, impudent…

Ohh ! Dites-moi, c’est pas joli, joli… Oui, me direz-vous, mais c’était il y a longtemps ; et puis, c’est dans l’Ancien Testament… Sauf que voilà que Paul en remet une couche dans Actes 7, 51 : « Hommes réfractaires, incirconcis de cœur et d’oreilles ! Vous vous opposez toujours au Saint-Esprit ; vous êtes bien comme vos ancêtres »

Alors là, quand même, ça m’interpelle : réfractaire car je m’opposerais au Saint-Esprit ? Alors peut-être pas « toujours », non, mais… de temps en temps… ??? Et bien ça suffit pour être réfractaire… en fait tout, mais pas souple !

Seigneur, je te demande pardon d’être encore si raide, si obstinée ! Je ne veux pas résister à ton Saint-Esprit et je veux être souple entre tes mains ! Vraiment souuuuple !

Auteur : Sandra

Pionnière et relationnelle, je suis évangéliste. Le devenir de l'Eglise, en Europe et dans les nations est mon focus pour voir le Royaume de Dieu avancer. L'influencer par de la formation pratique et impulser de nouveaux projets en faveur des chercheurs de Dieu me permet d'inciter l'Eglise à entrer dans un appel pertinent.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s