L’Amour du Père

Ramener le coeur des fils vers le Père ou, La parabole de deux fils.

Croire en Dieu ? C’est nécessaire, mais c’est loin d’être suffisant pour vivre pleinement notre christianisme.

Pour nous défier à embrasser plus de Dieu avec notre foi, l’apôtre Jacques nous enseigne que les démons ont une foi qui leur permet de croire, eux-aussi, à l’existence de Dieu. Sa sévérité les fait même trembler d’effroi.

Ces versets extraits du Psaume 103 résument à merveille l’intention de ce livre : faire mieux connaître la grâce de Jésus, l’amour du Père et la communion du Saint Esprit.

Le christianisme ne saurait se limiter à une seule foi en l’existence de Dieu. Pour ressembler à celle du Christ, notre foi doit se laisser pleinement persuader par l’Esprit et la Parole que Dieu est non seulement tel que les esprits le perçoivent mais qu’il est aussi profondément bon. Une foi épanouissante associera toujours : Dieu et bonté. Non pas par une habitude superstitieuse mais comme une proclamation en vue d’une vie plus fructueuse. Une telle foi est le privilège des enfants de Dieu.

Le but de la Parabole – à tort baptisé « du fils prodigue » – est de permettre à chacun de se repérer dans sa relation avec le Père pour évoluer, dans la foi et la grâce, vers ce genre de relation que Jésus a entretenu ici-bas avec son Père du Ciel.