Sur les pas des Moraves | Nuremberg, Allemagne (1)

Incroyable ville ! WoW. A travers cette visite, j’ai vu combien le Père est une fois de plus au contrôle de toute chose.

J’ai choisi cette ville parce qu’elle faisait une belle ville étape avant Prague. Comme quoi, même quand je ne prie pas, Dieu peut orienter mes choix. Dieu est bon !

Nuremberg | ville aux multiples facettes.

Une ville politico-militaire …

Dans l’état actuel des connaissances, Nuremberg semble être  contre le duc de Bohème, la ville occupant à l’époque une position centrale entre les évêchés de Bamberg, Wurtzbourg, Eichstätt. (Wikipédia)

Une ville d’artistes …

Il y a tout un quartier en l’honneur d’Albrecht Dürer qui se situe au pied du château.

 »On a souvent fait de Dürer (1471-1528) un artiste protestant ; ce n’est pas tout à fait faux, mais c’est une considération largement apologétique. Dürer a vécu et travaillé la plus grande partie de sa vie à Nuremberg, ville passée tôt à la Réforme. Il était donc forcément en contact avec les idées nouvelles. Enthousiasmé par les idées du jeune Luther, au point d’écrire en 1521 une lettre dans laquelle il avoue son désespoir face à l’annonce de la disparition de moine rebelle enlevé par ses amis après la diète de Worms, il se distancie par la suite de plus en plus du réformateur de Wittemberg. Il semble qu’il ait désapprouvé l’attitude du réformateur lors de la guerre des paysans. Au contact avec le milieu humaniste et artistique de la capitale franconienne, Dürer se sentait plus attiré par une sorte d’humanisme protestant, dans l’esprit de tolérance proche de Melanchthon. De fait, c’est Melanchthon – et non Luther – dont Dürer brosse le portrait dans son fameux tableau des Quatre Apôtres (1526). » Protestantismeetimage.com

Une ville royale et impériale …

C’est la première chose qui m’a surprise en visitant cette ville : son caractère royal. La première chose que j’ai dite c’est : Nuremberg est une ville royale – le roi vient. Et cette ville n’est pas seulement royal, mais à travers les siècles, les empereurs aimaient venir y résider.

De plus, en visitant et en revenant du château quasi conforme au Moyen-Âge, Jésus me montrait le fonctionnement de son Royaume.

Il y a le palais du Roi, de l’Empereur & ses jardins  // le palais du Roi des rois. J’aime me balader avec Jésus dans ses jardins à l’intérieur de l’enceinte du palais.

Il y a la ville fortifiée où la vie sociétale est active // Cette société est gouvernée par le Roi du palais : alors, bien sûr, plus aujourd’hui. Mais faisons le parallèle avec le royaume de Dieu. On y trouve école, apprentis, travailleurs, artisans, marchands, restaurant, bar, coiffeur, … Ces habitants, ces familles portent les valeurs de celui qui gouverne.

Puis, il y a toutes les personnes, les habitants qui sont hors de la ville fortifiée // aux portes de la ville, les parvis. Ce lieu (les portes) où nous devons nous tenir pour faire entrer les personnes reconnaissant et voulant vivre selon le gouvernement de ce royaume. C’est reconnaître que jusque là, je n’ai pas eu une vie conforme aux valeurs et au style de vie de ce royaume. Mais qu’aujourd’hui, le seul Roi juste est le Roi de ce palais – Jésus.

Une ville  de justice …

Nuremberg est connu pour la période de la seconde guerre mondiale où il y a ensuite eu pas de procès.  Mais au fil des siècles, dans cette ville, des hommes établissent des lois pour gouverner sur les territoires, l’Europe.

Par exemple, Charles IV a promulgué une loi fondamentale (1356) pour retirer saint Empire romain pour l’élection des empereurs. Cette loi sera dissout au 19e siècle.

Des lois antisémites ont été promulguées à travers les siècles. Un quartier juifs à même été brûlé en 1349. Il a complètement été rasé de la ville avec ces citoyens. Pas étonnant que lors de la seconde guerre mondiale des lois similaires ont été mis en place.

En visitant la ville, j’ai été étonnée par tout le travail de repentance et de rachat concernant le peuple juif. C’est visible à travers les conférences affichées dans plusieurs lieux dont les églises. L’église luthérienne a l’air de faire un gros travail sur ce sujet.

Le Roi des rois vient …

Dès que je suis rentrée dans la vieille ville, j’ai eu une vision et j’ai entendu  les pas des chevaux et les habitants de la ville dire : le Roi vient, le Roi est là. Au bruit des pas des chevaux et au changement d’atmosphère, les habitants savent dire que le Roi est là. Pourquoi ? Parce que le Père des nations, Celui qui règne de toute éternité, les a adopté : ils sont fils et filles du Roi.

Le Roi qui vient, a établi un royaume de justice par son amour. Il sort de son palais pour aller à la rencontre de ses enfants et les rendre juste. Il relève le pauvre, l’orphelin, la veuve, le prisonnier et les rend juste en les faisant fils et filles (Mt 25, Es 61).

Aujourd’hui, nous sommes les ambassadeurs du Roi car son esprit vit en nous. Et nous avons cette mission : aller à la rencontre du pauvre, de l’orphelin, de la veuve, du prisonnier … pour que Dieu a travers nous puisse les rendre juste en les faisant devenir fils et filles du Roi.

Il y aurait tant à dire sur mon passage dans cette ville.

Soyez richement bénis.

Auteur : Sandra

Pionnière et relationnelle, je suis évangéliste. Le devenir de l'Eglise, en Europe et dans les nations est mon focus pour voir le Royaume de Dieu avancer. L'influencer par de la formation pratique et impulser de nouveaux projets en faveur des chercheurs de Dieu me permet d'inciter l'Eglise à entrer dans un appel pertinent.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s