En route vers la résurrection | Jour 13

Lecture du jour :

Philippiens 3.12-21 | Philippiens 4

My Bible

John Cassian (Egypte, 365-435) (YouVersion)

C’est quelque chose qui nous a été transmis par certains des plus anciens des Pères et c’est quelque chose que nous ne transmettons qu’à un très petit nombre d’âmes désireuses de le connaître : gardez toujours la pensée de Dieu dans votre esprit, vous devez vous accrocher totalement à cette formule de piété : «Viens à mon aide, ô Dieu, Seigneur, dépêche-toi à mon secours» [Psaume 70: 1]. Ce n’est pas sans raison que ce verset a été choisi dans toute l’Écriture comme un instrument. Il porte en lui tous les sentiments dont la nature humaine est capable. Il peut être adapté à chaque condition et peut être utilement déployé contre chaque tentation. Il porte en lui un cri d’aide à Dieu face à tous les dangers. Il exprime l’humilité d’une confession pieuse. Il exprime la vigilance née de l’inquiétude et de la peur sans fin. Il donne un sens de notre fragilité, l’assurance d’être entendu, la confiance en l’aide toujours présente et partout présente. Quelqu’un qui appelle toujours son protecteur est en effet très sûr de l’avoir à proximité. C’est la voix remplie d’ardeur d’amour et de charité. C’est le cri terrifié de quelqu’un qui voit les pièges de l’ennemi, le cri de quelqu’un assiégé jour et nuit et s’exclamant qu’il ne peut s’échapper que si son protecteur vient à la rescousse.

Ce court verset est un mur indomptable pour tous ceux qui luttent contre l’assaut des démons. C’est un pectoral impénétrable et le plus robuste des boucliers. Quel que soit le dégoût, l’angoisse ou la tristesse dans nos pensées, ce verset nous empêche de désespérer de notre salut puisqu’il nous révèle celui que nous appelons, celui qui voit nos luttes et qui n’est jamais loin de ceux qui prient à lui. Si les choses se passent bien pour nous en esprit, s’il y a de la joie dans nos cœurs, ce verset nous avertit de ne pas devenir orgueilleux, de ne pas nous enflammer d’être dans un bon état qui ne peut être retenu sans la protection de Dieu pour l’aide constante et rapide qu’elle prie.

Ce petit verset, je le dis, s’avère nécessaire et utile à chacun de nous et en toutes circonstances. Pour quelqu’un qui a besoin d’aide dans toutes les choses, il est clair qu’il a besoin de l’aide de Dieu non seulement dans des situations difficiles et tristes, mais également dans des conditions heureuses et joyeuses. Il sait que Dieu nous sauve de l’adversité et fait en sorte que nos joies s’attardent et que dans aucune situation la fragilité humaine ne peut survivre sans son aide.

#Ensemblesurlechemin.

Auteur : Sandra

Pionnière et relationnelle, je suis évangéliste. Le devenir de l'Eglise, en Europe et dans les nations est mon focus pour voir le Royaume de Dieu avancer. L'influencer par de la formation pratique et impulser de nouveaux projets en faveur des chercheurs de Dieu me permet d'inciter l'Eglise à entrer dans un appel pertinent.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s